Foire aux Questions Jeune

A propos de la cohabitation intergénérationnelle

  • Pour pouvoir disposer d’un logement calme
  • Pour bénéficier d’un logement à moindre coût
  • Pour créer ou retisser le lien social et intergénérationnel
  • Pour profiter d’une présence bienveillante et d’une transmission des savoirs
  • Pour renforcer la solidarité entre générations
  • Pour prévenir l’isolement des seniors.
  • Non, choisir de cohabiter avec une personne âgée ne convient pas à tout le monde.
Quelques réflexions avant de décider de se lancer dans l’aventure intergénérationnelle :
  • Quelle image ai-je des personnes âgées : quand elles radotent, ma réaction est plutôt compréhension et tendresse ? Ou plutôt agacement et impatience ?
  • Suis-je prêt à partager des espaces de vie avec une personne d’une autre génération ?
  • Quelle sera ma disponibilité et le mode de vie que je souhaite avoir l’année prochaine : plutôt envie de favoriser les sorties ? Ou plutôt tendance à vouloir me consacrer en priorité à mon avenir dans un endroit plus calme ?
Il est important de se poser ces questions et d’y répondre pour soi-même avec la plus grande honnêteté. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, pas de jugement de valeur. Tout le monde n’a pas les mêmes envies, les mêmes projets ou les mêmes priorités au même moment. Vous pouvez vous rendre compte que ce type de cohabitation n’est pas adapté pour vous pour le moment et qu’il conviendrait parfaitement l’année prochaine. A l’inverse, vous pouvez préférer avoir une année d’intense concentration sur vos études, puis l’année suivante, apprécier la vie plus mondaine.
(Données moyennes provenant des structures du réseau Cosi, réseau national regroupant une trentaine de structures)
  • Ils ont plus de 50 ans, plus de femmes que d’hommes pour des raisons essentiellement démographiques.
  • Pour les chambres en “formule solidaire” (gratuites contre une présence bienveillante tous les soirs et un weekend sur deux), les personnes ont en moyenne 86 ans.
  • Pour les chambres en “formule conviviale” (contre indemnité financière d’occupation), elles sont généralement proposées par des personnes nettement plus jeunes (moyenne d’âge 73 ans), des retraités à la recherche de convivialité ou d’un complément de revenus
  • Les accueillants sont tous dans une dynamique d’échanges et de convivialité
Non, car vous n’aurez pas à vous “occuper” de la personne, il y a des professionnels pour cela. Vous aurez juste à être présent au domicile, sous forme de “veille passive”, et à créer des liens de convivialité avec votre hôte. Il s’agira pour vous d’établir simplement des relations harmonieuses et amicales et de prévenir en cas de problème.

A propos des logements

  • Les chambres se situent dans les Alpes Maritimes ou le Var
  • Pour les étudiants : elles sont toujours situées à proximité de votre lieu d’études
Alpes-Maritimes :
– Valbonne, Biot, Mougins, Vallauris- pour Sophia Antipolis
- Nice et ses environs pour Nice
- Grasse, Maganosc, Châteauneuf pour Grasse.

Var :
- Draguignan, Saint-Raphaël, Fréjus, Toulon, Les Arcs sur Argens, Trans en Provence.

Cependant, si vous êtes véhiculé, vous le mentionnerez, ce qui élargira les possibilités d’hébergement.
Pour les « jeunes actifs », TOIT EN TANDEM dispose également de logements disséminés dans les départements 83 et 06.
Il convient donc de compléter votre dossier en indiquant bien votre lieu de travail et votre moyen de locomotion.
Nous ne pouvons donner de délai précis, car tout dépend de la période de recherche, de votre dossier, de votre profil et des propositions d’accueil chez les seniors actuellement disponibles. Cela peut prendre 24 heures, un mois, trois mois ou cela peut ne jamais arriver également. Votre dossier complet sera immédiatement pris en considération. La sélection s’opère ensuite en fonction des correspondances entre votre demande et celle des seniors. Si, par exemple, une dame souhaiterait héberger un jeune homme parlant allemand, et que vous êtes justement un jeune homme parlant allemand, une mise en relation pourra vous être proposée rapidement. Il en est de même pour tous les critères qui sont évoqués.
Non. En règle générale ce sont des solutions d’hébergement prévues pour accueillir une seule personne. Pour la même raison, il n’est pas possible de trouver de logement pour des couples.
  • Vous pourrez recevoir vos amis, avec l’accord de la personne qui vous accueille, sous réserve que cela reste raisonnable, en journée et en respectant le senior.
  • Vous pourrez avoir un animal de compagnie, si le senior accepte.
  • Vous pouvez fumer à l’extérieur, si la personne l’accepte.
En tout état de cause, vous devez vous assurer de la propreté de votre chambre et laisser propre ce que vous avez utilisez.
  • Vous aurez la possibilité de vous faire un dîner et un petit déjeuner. Généralement, un placard vous est réservé ainsi qu’une partie du réfrigérateur pour y entreposer vos provisions. Vous pouvez prendre vos repas avec votre hôte ou non, selon votre entente commune.
  • La salle de bains ainsi que les sanitaires individuels ne sont pas systématiques. Lorsqu’il y a partage des lieux d’aisance, il convient d’en respecter la propreté.
Cela dépend, certaines personnes âgées prêtent volontiers leur lave-linge, d’autres sont plus inquiètes et acceptent à condition de faire tourner elles-mêmes la machine, d’autres encore vous conseillent la laverie automatique. Dans tous les cas, c’est vous qui devez fournir votre propre lessive.
Lorsque le logement est doté d’une connexion Internet, vous pourrez, dans la plupart des cas, accéder au réseau Internet avec votre ordinateur portable (en général via Wi-Fi). Si le logement n’est pas équipé, vous pourrez avec l’autorisation de la personne qui vous loge souscrire un abonnement Internet à votre charge et à votre nom.

Nature des engagements

  • Le jeune doit rentrer au domicile du senior entre 19 h et 20 h (au moment du dîner) et d’y rester.
  • Vous disposerez de deux soirées libres par mois et de deux week-end complets par mois (à convenir d’avance avec le senior pour s’organiser).
Vous serez tout de même tenu de rentrer à des horaires raisonnables pour les soirées de libre et d’informer le senior des nuits où vous ne serez pas là, afin qu’il ne s’inquiète pas et puisse s’organiser de leur côté. Attention : quand on parle de présence, il s’agit de présence “rassurante” le soir et la nuit, vous ne remplacez pas de garde de nuit, dans la journée vous faites ce que vous voulez.
  • Vous disposerez de la moitié des vacances scolaires
  • Vous serez totalement libre aux vacances de Noël
Cette obligation vient du fait que de nombreux étudiants ont des vacances de 15 jours toutes les 6 semaines. Pour une personne très âgée qui ne veut pas rester seule cela représente beaucoup d’absences. La formule solidaire s’adresse aux jeunes disposant de peu de ressources et dans une volonté d’entraide et de respect mutuel. Cependant, le jeune n’est pas là pour se substituer à une aide à domicile. Il assure une présence bienveillante et une veille passive. Il rend compte à la famille de l’état de santé du senior si celui-ci n’est pas en mesure de le faire.
Oui, mais uniquement dans la formule conviviale.
Tous les contrats s’arrêtent fin juin. Vous êtes donc libre de partir. Si vous voulez rester, il sera possible soit de prolonger le contrat de 2 mois si le senior reste à son domicile l’été, soit de vous chercher un logement chez une personne âgée qui habite à proximité et dont le jeune est parti en vacances.
La convivialité, le respect, la bonne éducation et de vous acquitter de votre participation aux charges au début de chaque mois. Dans cette formule vous avez une totale liberté d’horaire d’allées et venues. Si vous vous absentez ou devez rentrer plus tard que les autres jours, prévenez votre hôte par politesse comme vous le feriez chez vos parents pour éviter que votre hôte ne s’inquiète. Attention : nous essayons de maintenir un esprit coopératif auprès des personnes âgées à qui nous demandons de rester raisonnables sur le montant de la participation aux charges et de ne demander qu’un mois d’indemnité pour le dépôt de garantie. Pour maintenir cet état d’esprit, les jeunes doivent également respecter la charte tant sur les engagements moraux que financiers.

A propos du séjour

Tout dépend du type de logement que vous recherchez. En règle générale, il s’agit d’une année universitaire, de début septembre à fin juin ; les cohabitations qui débutent au cours de l’année se terminent fin juin. Dans la formule conviviale, il y a peu de seniors qui offrent des logements pour des durées plus courtes. Il y a possibilité de logements en formule solidaire ou conviviale de 2 ou 3 mois, quand il s’agit des mois d’été.
Oui, une année universitaire, renouvelable sur demande expresse des parties intéressées.
Le montant de l’indemnité financière d’occupation est proposé par le senior. TOIT EN TANDEM, qui visite au préalable tous les lieux d’accueil proposés, veille à ce que le montant demandé reste raisonnable. Dans les Alpes Maritimes, la fourchette de prix est entre 150 à 400 euros par mois, parfois moins si le logement est petit, parfois plus élevé si le logement est très spacieux. Ce montant inclut les charges et donne droit à une chambre meublée à usage exclusif et à l’accès aux parties communes. Sauf exception, le contrat que vous allez signer vous donne accès aux allocations logements. (Voir le site de la CAF www.caf.fr)  
Quand le senior part en vacances ou dans sa famille durant l’année, cela ne change rien pour vous, vous continuez à habiter dans le logement. Vous serez seul à la maison, donc soyez raisonnable, pas de fêtes avec les copains (il y a toujours des voisins pour informer qui de droit !) pas d’utilisation du téléphone fixe. Si le senior part à l’hôpital, idem, sauf peut-être aller lui rendre quelques petites visites en attendant son retour.
C’est évidemment une cause de rupture de contrat, mais vous aurez, quoi qu’il arrive, un mois de préavis. Par ailleurs, si vous vous entendez bien avec la famille, il est possible que, soucieuse de ne pas compromettre votre année, celle-ci vous propose de rester dans les lieux plus longtemps. Vous aurez du temps donc, mais il vous faudra chercher un autre logement. TOIT EN TANDEM, de son côté, cherchera pour vous mais ne peut vous garantir de vous trouver un logement équivalent (situation, présence) et peut donc vous proposer des alternatives qui ne vous conviennent pas.
La cohabitation ne démarre qu’après une présentation entre l’étudiant et le senior, qui sert à vérifier la compatibilité des personnalités. Cependant, si la personne ne correspond plus à vos attentes après emménagement, il conviendra d’en informer TOIT EN TANDEM qui procèdera à des entretiens individuels, puis commun. Si le désaccord persiste, une autre solution sera recherchée chez un autre senior. En tout état de cause, la convention d’hébergement peut être résiliée avec un préavis de un mois.

A propos de votre inscription à TOIT EN TANDEM

Oui, car les seniors proposent des chambres tout au long de l’année, sans tenir compte particulièrement de la rentrée universitaire. Il faut en tout état de cause déposer un dossier complet et être dans une dynamique conviviale ou solidaire.
Pour devenir associé de la coopérative TOIT EN TANDEM, il faut être majeur ou bien être émancipé par voie judiciaire. Dans ce dernier cas, seule la formule conviviale est possible.
Oui, nous avons besoin d’un peu de temps pour trouver une chambre, autant commencer les recherches le plus tôt possible. Vous fournirez la photocopie de votre carte étudiante quand vous l’aurez.
Oui, mais il faut nous présenter l’attestation prouvant que vous en avez fait la demande et que vous êtes en attente d’un rendez-vous à la préfecture. Il faudra aussi nous joindre la copie de votre passeport.
Oui, mais si le stage est en hiver, nous ne pourrons probablement pas vous proposer de chambre gratuite car il s’agit de personnes très âgées qui seraient trop perturbées par des changements trop fréquents de colocataires. En revanche, certaines personnes, plus jeunes, acceptent les courts séjours. Sachez en tout état de cause que des courts séjours en période hivernale sont plus difficiles à trouver. Les courts séjours concernent plutôt la période estivale.
Vous pouvez faire votre demande mais vous devrez avoir un lieu d’hébergement provisoire. Nous rencontrons toujours les jeunes avant de les présenter à un senior.
Oui, si vos deux lieux de formation (école et entreprise) sont dans les Alpes Maritimes ou dans le Var. Dans le cas contraire, cela n’est possible que si vous vous acquittez de l’intégralité de la participation financière de la formule conviviale et c’est incompatible avec la formule solidaire.
C’est un papier que signe un parent ou ami dans lequel il s’engage à payer, à votre place, votre loyer si vous ne le faites pas. Dans le cas où vous n’avez aucun garant, il existe le dispositif de la CLE (caution locative étudiante) sur le site www.lokaviz.fr
La plupart des compagnies d’assurance n’assurent plus l’habitation des enfants lorsqu’ils quittent le domicile familial. Renseignez-vous.
Ce sont des mutuelles qui gèrent la sécurité sociale étudiant, certaines peuvent vous assurer en responsabilité civile.
Pour entrer dans les lieux, vous devez être en possession d’une attestation d’assurance responsabilité civile à l’adresse de la personne chez qui vous allez habiter. Si vous êtes étudiant, vous pouvez trouver une assurance étudiante à moindre coût. (Exemple sur www.assurance-etudiant.com)

Concernant les tarifs

Les frais de service sont de 300 euros en formule solidaire et de 280 euros en formule conviviale. Un échelonnement est possible (prélèvement chaque mois ou possibilité de faire plusieurs chèques).
Le versement de ces frais de service permet à la société coopérative d’intérêt collectif TOIT EN TANDEM de subsister. Ces frais couvrent nos déplacements, le temps passé à rechercher des hôtes, à communiquer, à participer aux salons et forums, à assurer les rendez-vous entre les accueillants et accueillis, et bien sûr à financer des projets de logements intergénérationnels portés par TOIT EN TANDEM ou ses partenaires.
Les frais de dossier de 25 euros à verser lors du dépôt de votre dossier de candidature sont déduits des frais de service si la cohabitation se met en place.
Rappel sur la composition du dossier qui doit nous être envoyé par mail ( contact@toitentandem.fr )
Puis par courrier à TOIT EN TANDEM:
Alpes-Maritimes : 269 chemin des Jasmins 06740 CHATEAUNEUF
Var : 1505 chemin des Crouières 83720 TRANS EN PROVENCE
Le dossier d’inscription téléchargeable sur le site toitentandem.fr
  • Une photo d’identité
  • La photocopie du passeport ou de la carte d’identité
  • L’attestation d’assurances en responsabilité civile
  • Extrait de casier judiciaire vierge
  • Un chèque de 25 euros à l’ordre de TOIT EN TANDEM à nous adresser par courrier.N.B : Votre dossier ne sera examiné qu’à réception du montant des frais de dossiers.